Aller au contenu principal

Actualité de la recherche

Séminaire

Le 27 juin 2024

Séminaire

Le Creg vous invite à assister à son séminaire Actualité de la recherche.

Au programme, trois présentations :

- Dans « écodéveloppement », il y a « développement »… mais lequel ? Ignacy Sachs : un institutionnalisme hétérodoxe original, Catherine Figuière (Creg), coécrit avec Bruno Boidin (Clersé, Université de Lille).

Résumé : la vision du développement déployée par Ignacy Sachs pendant près de 50 ans possède une originalité fondatrice : elle intègre centralement la question environnementale parce que la survie de l’humanité est en jeu. L’écodéveloppement, son concept central, est avant tout du développement. Il s’agit ici, quelques mois après son décès en août 2023, de se questionner sur le positionnement de ses travaux. Sur la base de critères préalablement établis, Sachs peut d’abord être situé dans la famille des institutionnalismes hétérodoxes du développement. Par contre, l’originalité de ses propositions l’inscrit plutôt au croisement de plusieurs courants hétérodoxes qu’au sein d’une seule approche. La centralité des acteurs locaux, la contextualisation des solutions, le rôle d’une planification itérative et l’imbrication des échelles de gouvernance constituent des marqueurs importants de cette originalité.

- La mobilité internationale des chercheurs des firmes multinationales : une dimension de la R&D industrielle globalisée ? Virginie Jacquier-Roux (Creg), coécrit avec Mahfoud Boudis (Lig).

Résumé : cet article apporte une analyse conceptuelle et des résultats empiriques sur une dimension peu étudiée de l’internationalisation de la RD des firmes : la mobilité internationale de leurs chercheurs (MIC), qui leur assure une connectivité au sein des réseaux de connaissances globalisés. Inscrit dans le cadre théorique de l’innovation ouverte, notre travail distingue la mobilité intra-firme et la mobilité externe, et teste plusieurs hypothèses d’évolution de ces deux mobilités depuis le début du 21ème siècle, pour les firmes multinationales localisées en France. Nos données montrent que dans l’ensemble, si les firmes ont augmenté leur MIC dans les années 2000, elles ont eu tendance à moins y recourir dans les années 2010. Les technologies numériques permettant les relations à distance, ainsi que des formes de quasi-mobilité, rendent moins nécessaire la MIC. Cependant deux profils de firmes se dégagent sur ce point : celles qui sont dans un environnement à la pointe de la connaissance ont de moins en moins recours à la MIC, alors que celles dont l’environnement est plus éloigné de l’excellence scientifique continuent à la pratiquer davantage.

- Éco-conception et soutenabilité, Olivier Boissin (Creg-INP)

Résumé : cette contribution a pour objet une analyse de la démarche de l'ACV (analyse du cycle de vie) en vue de réduire les émissions d'eq. CO2 sur des familles de produits industriels. Il porte sur l’identification des méthodes d’innovations en contexte de soutenabilité et des éléments permettant leur application dans les organisations industrielles. Des cas empiriques sont là afin d'illustrer la démarche mais aussi d'identifier les portées et les limites de cette démarche dans leurs applications par les entreprises de secteurs industriels.

 

Date

Le 27 juin 2024
Complément date

14h-16h30
 

Localisation

Complément lieu

Séminaire hybride
   - en présentiel : Salle Fardeheb, 3e étage, Bateg, bâtiment Économie gestion sur le plan
   - visioconférence Zoom
 

Contact

cregatuniv-grenoble-alpes.fr (creg[at]univ-grenoble-alpes[dot]fr)

Publié le 21 mai 2024

Mis à jour le 17 juin 2024